La production d’oxygène est assurée à Port-Gentil même par une technique cryogénique de dernière génération.

Zone de Texte: OXYGENE							OXYGEN

Au cœur du procédé de production on trouve une colonne de distillation entièrement en inox, ce qui permet de garantir une qualité constante et évite le phénomène de corrosion que l’on trouve sur toutes les autres unités en cuivre installées en Afrique de l’Ouest.

Zone de Texte: La norme EN439 du 17/08/1994 « Produits pour le soudage – gaz de protection pour le soudage et le coupage à l’arc » impose que la qualité minimale de l’oxygène que l’on doive utiliser soit de 99,5%.

 La qualité minimale garantie est de 99,6%. De plus, ces impuretés sont quasi exclusivement des gaz rares, donc neutres.

L’air extérieur est aspiré, purifié et compressé à 40 bars. Il est ensuite détendu brutalement ce qui le refroidit jusqu’à une température où ses deux composants principaux, l’azote et l’oxygène deviennent liquides. La colonne de distillation permet alors de séparer l’oxygène (liquide à - 183°C) de l’azote (liquide à - 196°C).

 

 

L’oxygène liquide extrêmement pur est pompé puis réchauffé pour devenir un gaz à haute pression. Il est alors mis en bouteille. L’ensemble de notre réseau de tuyauteries dédié à l’oxygène est en inox pour maintenir sa pureté jusque dans la bouteille.

 

 

Cette technologie évite l’utilisation d’un compresseur et de tuyauteries en cuivre qui rajouteraient des impuretés.

The production of oxygen is carried out in Port-Gentil by a cryogenic technique of last generation.

Zone de Texte: The European standard EN459 dated 17th of August 1994 :
“Welding consumables, shielding gases for arc welding and cutting” imposes that the minimum quality of the used oxygen is 99,5 %. 

We guarantee 99,6 %. Moreover, these impurities are almost exclusively rare gases, thus neutral.

In the heart of the process of production, we find a distillation column completely in stainless steel, to guarantee a constant quality and avoid the phenomenon of corrosion which we find on all other copper units in Western Africa.

The outside air is sucked up, purified and compressed up to 40 bars. It is then brutally decompressed, with the result of cooling the air down to a temperature where the two main components, nitrogen and oxygen, become liquid. After which the column of distillation separates the oxygen (liquid at -183°C) from the nitrogen (liquid at -196°C).

 

The extremely pure liquid oxygen is pumped and warmed to become a high pressure gas, which is then bottled. Our whole piping network dedicated to the oxygen is in stainless steel to maintain its purity to the cylinder.

 

This technology avoids the use of a compressor and copper piping that would add impurities.